D.Gray-Man RPG

Incarnez un personnage dans l'univers fabuleux de D.Gray-Man !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éloa
Inactif


Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Sam 13 Sep - 21:00

Éloa acheva la laborieuse ascension de la falaise. Accroupie, elle était épuisée, les mains en sang, tout le reste du corps couvert d’égratignures et de bleue, elle avait faim, soif, sa cape était déchiquetée, mais elle se fichait de tout cela. Éloa ce releva, ces long cheveux bleu fouettant au vent. Durant l’escalade, sa capuche était tombée. Heureusement pour elle, la nuit était tombée depuis longtemps, sinon elle se serai prise des coups de soleil. Pas très glorieux, l’entrée rouge écrevisse. Elle observa les alentours, et vit pour la première fois sa future maison. Elle ne l’avait pas imaginé comme sa. C’était une tour, plutôt grande et imposante. Elle avait plutôt pensé à une sorte de grand château de vampire, assez glauque, avec de grandes tourelles. Elle était déçue. Elle s’avança lentement vert la tour.

A quoi pouvait bien servir la falaise ? Surement pas a dissuader les Akumas, ils pouvaient voler. Sans doute de test pour savoir si les nouveaux arrivants étaient dignes de ce nom. Vicieux. Elle était sure que les anciens avait un passage secret. Elle arrêta là ces interrogations quand elle arriva devant la porte.

Un visage gravé dans la pierre et, tout en criant comme un cochon qu’on égorge, lui lança de la lumière dessus. Rien de bien méchant pour l’instant. Le visage fini son laborieux manège et lui dit qu’elle pouvait entrer. Allons donc. A quoi servait-il ? Sans doute de gardien. Pas bien efficace. En cas d’attaque sérieuse, ce ne serai pas ce bout de pierre qui allais les protéger. Elle haussa les épaules, poussa la porte, et entra. Sa déception s’accrut. La décoration était aussi évoluée que celle de son ancienne grotte. Elle s’était attendue à quelque chose de majestueux. C’était raté.

Elle comprit pourquoi on l’appelait la Congrégation de l’Ombre. De vagues chandelles étaient accrochées au mur, mais elles ne servaient qu’à épaissir l’obscurité cinq mètres plus loin. Par contre, la tour était plus vaste qu’elle n’y avait cru au premier abord. Elle était déprimée. On lui avait fait traverser la moitié de l’Espagne, la France entière et un bout du Royaume Uni pour ca ? Rien de bien extraordinaire. Déçut, elle se retourna, et se dirigea vers la porte d’entrée (en l’occurrence, la sortie de cet endroit glauque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Sand
Modérateur


Nombre de messages : 1749
Age : 23
Localisation : Paumé dans une montagne enneigé.P'tain,je devrais deja être en train d'étudier l'hagiographie d'Ara!
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Sam 13 Sep - 22:53

Oliver referma son livre.Fascinant.Les occidentaux étaient sans doute capables d'écrire des merveilles,mais pondre un pavé de 400 pages sur l'histoire d'un quelconque personage à la mode était hors de sa portée.Se tirant de ces considérations littéraires,il reporta son attention sur le couloir.Vide.Il replaça son bouquin dans sa sacoche,et se dit qu'il n'aurait pas de nouveaux sujet à "disséquer psychologiquement" aujourd'hui.Mais il revint sur sa déception quand une nouvelle venue fit irruption dans le batiment.Elle possédait des cheveux bleus long.Ce qui ne la distinguait des autres exorcistes de la congrégation.Le bleu était trés tendance,en ce moment...Il faudrait qu'il vérifie pourquoi,cela le distrairait qulques instants.Il nota également,toujours autant amusé,c'est à dire pas du tout,que quelques rubans de satin noirs étaient accrohés dans les dits cheveux,qui étaient incroyablement long.Ca aussi,c'était commun dans ce lieu.les filles de cet endroit avaient du lire trop d'histoires de princesses aux capolisités florissantes.En combat,une chevelure dépassant le niveau de la nuque est un inconvénient.On se prend les pieds dedans,et c'est génant d'un point de vue visuel.

Il sortit de la zone d'ombre créée par l'espace noir entre deux bougies,et s'approcha de la jeune damoiselle,en se portant à son niveau.Elle n'aimait l'atmosphére de cet endroit,et était en même temps déçue de voir que ce qui nourrissait un majeure partie des légendes modernes était un tas de pierres comme un autre.Avec un nom ronflant et ridicule,certe,mais comme un autre tout de même.Il planta son regard dans les yeux de la damoiselle,et prit la parole d'un ton sec,sa voix rocailleuse résonnant légérement dans l'espace exigu :

Bien le bonjour,nouvelle arrivante.Vous vous trouvez à la congrégation,mais je pense que vous vous en doutez.

Maintenant qu'il était proche d'elle,il pouvait nettement distinguer son visage,qui était somme toute assez anodin.Mis à part ses yeux,qui brillaient d'un lueur froide et glaciale...Enfin,froide et glaciale selon les concepts affaiblis de l'occiendental ramolli de base.Il continua,ce détail ne le génant pas outre-mesure:

Normalement,quand un nouvel arrivant débarque ici,il va voir Lavi.Lavi,c'est notre bien-aimé chef.Il compte ses points de Qi sur ses doigts,quand il ne se trompe pas le décompte.Mais c'est un gentil garçon,ne lui en tenez pas rigueur.

C'était vrai.aux yeux d'Oliver,Lavi était stupide.Comme le reste de la planéte,mais lui encore plus.Pourtant,il l'appréciait,ce chef déphasé.
Peut-être parce qu'il n'avait pas trop de contacts avec lui...Il passa sa langue sur sa bouche,sa main sur son menton.Son pouce se plaça à la commissure de ses lévres,et sa langue l'effleura légérement,ce qui provoqua un léger tressaillement de sa colonne vertébrale.Son corps était de plus en plus froid,ce qui n'augurait pas grand chose de bon.Il reporta son attention sur la nouvelle venue.Quelques secondes s'étaient écoulées,elle avait sans doute eu le temps de faire parvenir les informations qu'il lui avait débité à sa maigre crevelle.La suit logique était une réponse de sa part.Le jeune homme plaça alors ses mains dans ses poches,et attendit la suite...

_________________
Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,
Il cria: – Mort! – les poings tendus vers ce dieu pervers
Ce mot plus tard fut homme et s'appela Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Scotché à l'Ordi


Nombre de messages : 1166
Age : 22
Localisation : Dans ma chambre.
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Dim 14 Sep - 10:20

Ayant entendu de la bouche de la section scientifique qu'une nouvelle apôtre ferait son entrée dans la journée, Ren se dirigeait vers le grand hall de la congrégation : la jeune fille était plutôt curieuse de savoir à quoi ressemblait cette femme dont elle ne connaissait que le nom : Eloa.

Du haut de l'escalier, la japonaise arqua les sourcils : la nouvelle était déjà là et en piteux état. Ren en déduit avec amusement, que la nouvelle n'avait sûrement pas songé à prendre l'ascenseur, en bas.

Histoire d'être polie ou juste pour venir mettre son grain de sel, Ren avala les marches blanches en trois sauts, elle semblait flotter en l'air et se réceptionna en légèreté en bas de l'escalier, pas loin des deux exorcistes.
La jeune fille avança vers eux en tordant ses cheveux sur son épaule, le cliquetis de Kitsune dans son fourreau dans le dos de l'exorciste se faisait entendre à mesure qu'elle avançait vers les deux jeunes gens.

Normalement,quand un nouvel arrivant débarque ici,il va voir Lavi.Lavi,c'est notre bien-aimé chef.Il compte ses points de Qi sur ses doigts,quand il ne se trompe pas le décompte.Mais c'est un gentil garçon,ne lui en tenez pas rigueur.

Ren ouvrit de grands yeux : Lavi ? Stupide ? Un peu parfois quand même mais il restait le chef et puis il n'était pas l'héritier de Bookman pour rien. Oliver le sous-estimait un peu trop.

Ren se planta devant les deux exorcistes, les mains dans les poches, elle salua Oliver d'un signe de tête, étant de bonne humeur, elle le gratifia même d'un sourire puis se tourna vers la fille aux yeux froids.

- Bonjour, bienvenue au QG des exorcistes, Eloa-san, fit la japonaise en fixant ses yeux bleus sur ceux de la nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éloa
Inactif


Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: re : Arrivée a la Congrégation de l'Ombre   Dim 14 Sep - 18:51

-Normalement,quand un nouvel arrivant débarque ici,il va voir Lavi.Lavi,c'est notre bien-aimé chef.Il compte ses points de Qi sur ses doigts,quand il ne se trompe pas le décompte.Mais c'est un gentil garçon,ne lui en tenez pas rigueur.

Eloa détailla avec intéret le nouveau venu. Il se la pétais un peu avec ces cheveux noir et sa grande taille, mais se qui intriga le plus Eloa, c'est qu'il la regardait dans les yeux. Un bon point pour lui, elle avait horreur des gens qui détournaient de regard. Elle ésperait que tout les exorcises la regarde dans les yeux. Elle se sentirait moins exclut. Comprenant qu'il attendait une réponse style : "Ho, merci beaucoup, vous me sauvez la vie, je ne savais que faire, perdue dans cet endroit lugubre..." Elle répondit :

-Merci, mais comme vous l'avez sans doute deviné, je suis nouvelle, et dans cet endroit aussi vaste, la probabilabilité que je retrouve le bureau d'un intendant que je ne connais même pas de vue est d'environ... 1 sur 40 000? Ce chiffre varie bien sur grace au nombre de pièce de cet endroit et la chance que j'ai.

Elle avisa une femme qui venais d'arriver tout en la saluant et ajouta :

-Bonjours. Pouvez-vous m'indiquez le bureau de l'Intendant, s'il-vous plais?

Elle croisa les bras, et attendis la réponse de la jeune femme qui avait l'air moins crâneuse que l'homme.


Dernière édition par Éloa le Mar 16 Sep - 21:38, édité 2 fois (Raison : Des fautes d'orthographes horribles...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Sand
Modérateur


Nombre de messages : 1749
Age : 23
Localisation : Paumé dans une montagne enneigé.P'tain,je devrais deja être en train d'étudier l'hagiographie d'Ara!
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Dim 14 Sep - 21:37

Quand Ren arriva,Oliver soupira.elle faussait toutes ses prévisions,celle-la.Il n'aimait pas beaucup de monde,mais aimait encore moins cette personne.Eloa et elle smblaient sur le point de débuter une conversation,qui,il n'en doutait pas,serait d'un niveau intelectuel trop élevé pour lui.Il ressortit un de ses livres de sa sacoche,pendant que la nouvelle lui répondait,et se replongea dans ses lectures.Une autre étude sociologique...Il voulait comprendre,grace à ces livres,comment fonctionnait la congrégation de l'ombre.Cela lui servirait surement par la suite à déclencher des phénoménes de masse.De plus,le nouveau sujet,d'aprés une rapide analyse,semblait être le parfait stéréotype de l'exorciste féminin de base.Sure de ses acquis,stupide,et fiére des deux points précédents.

Le jeune homme soupira quand ele acheva sa réponse.elle se croyait asez maligne pour faire une estimation des probabilitées qu'elle avait de trouver Lavi seule ?elle manquait trop de données pour pouvoir le faire,puiqu'elle n'avait jamais mis les pieds dans cet endroit.Cela confiirmait ce qu'il pensait,elle était stupide et fiére de l'être.Il soupira de nouveau,et prit a parole avant que Ren réagisse :

Je ne veux pas vous couper,mais...Deja,votre calul de chance est totaement erroné.De plus,j'allais vous proposer de vous montrer le chemin jusqu'a Lavi.Mais Ren seras aussi apte que moi à le faire,je pense.

Il n'avait pas levé les yeux de son bouquin pour parler.Il ne regardait les gens dans les yeux que quand il ne les connaissait pas,ou les respectait un minimum.Pour la nouvelle arrivante,il était désormais impossible d'être considéré de l'une ou l'autre de ces façons.Trop stupide,et trop craneuse.Son attitude et sa position en disait tellement sur lle qu'il était presque inutile de poursuivre la conversation.Mais cela l'occuperait quelques instants,et lui permettrait de tester sa nouvelle théorie sur l'auto concertation à induction élémentaire extérieure.En gros,comment faire croire à quelqu'un qu'il a eu une idée génial...Il attendit alors la réponse d l'une ou l'autre des jeunes filles,plongé dans sa lecture.

_________________
Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,
Il cria: – Mort! – les poings tendus vers ce dieu pervers
Ce mot plus tard fut homme et s'appela Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Scotché à l'Ordi


Nombre de messages : 1166
Age : 22
Localisation : Dans ma chambre.
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Lun 15 Sep - 21:30

Ce que Ren entendit chez Oliver à son égard n'était non pas un salut, mais un soupir d'agacement, il avait l'air heureux de la voir, tiens !
Eloa demanda à la jeune fille de lui indiquer le bureau de Lavi et se mit à effectuer une probabilité qu'elle puisse trouver son chemin dans l'infernal dédale de couloirs qu'était la congrégation.

- Merci, mais comme vous l'avez sans doute deviné, je suis nouvelle, et dans cet endroit aussi vaste, la probabilabilité que je retrouve le bureau d'un intendant que je ne connais même pas de vue est d'environ... 1 sur 40 000? Ce chiffre varie bien sur grace au nombre de pièce de cet endroit et la chance que j'ai.

Ren arqua les sourcils et ouvrit la bouche pour parler, Oliver la coupa dans son élan et prit la parole.

- Je ne veux pas vous couper,mais...Deja,votre calul de chance est totalement erroné.De plus,j'allais vous proposer de vous montrer le chemin jusqu'à Lavi.Mais Ren seras aussi apte que moi à le faire,je pense.

- Et bien dans ce cas... fit Ren en pivotant sur elle-même vers l'escalier. La jeune fille glissa ses mains derrière sa nuque et reprit :

- C'est par ici, fit-elle en gravissant les premières marches. Attendant que la nouvelle recrue daigne la suive, Ren se retourna vers Oliver qui avait sortit un livre de sa poche entre temps.

- Tu peux nous accompagner si tu veux, lança la jeune fille, arborant un sourire mutin, ses mains soutenant toujours sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éloa
Inactif


Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: re : Arrivée a la Congrégation de l'Ombre   Mar 16 Sep - 21:36

Finalement, le garçon était tout sauf intéressant. Éloa était encore une fois déçue. Il parlait avec des mots trops compliqués pous son petit cerveau, son impolitesse lui permettait de lire en pleine conversation et il OSAIT dire que son calcul était inexact. Bien sûr qu'il l'était, mais la moindre des politesses serait de se taire. Il ne servait qu'à appuyer sur le fait qu'elle n'avait aucune chance de retrouver le fameux Lavi.

Éloa soupira. Il était barbant au possible. Dès qu'elle l'avait vu, elle avait pensé qu'elle aurait put s'en faire un allié. Toujours utile, les alliés. Apparament, elle s'était complètement trompée : il possédait toutes les caractéristiques habituelles du garçon type : grande gueule et mal poli (NDA : désolé pour les garçons du forum, mais c'est Éloa qui pense ca, pas moi ^^")

La fille, par contre, était plus intéressante. Elle ne parlait pas beaucoup, ce qui minimisait les risques de disputes juvéniles, et elle lui avait proposé de l'accompagner. La jeune femme s'éloigna vers l'escalier, et tout en posant ces mains dans ca nuque dans une pose "cool", elle dit :
- Et bien dans ce cas... (elle grimpa quelques marche) C'est par ici.

Éloa s'avanca vers elle et c'est donc, avec son plus grand sourire (factice), qu'elle dit à la jeune femme :
-Merci beaucoup de votre aide. Sans vous, je me serai sans doute perdue. Enchantée de faire votre connaissance.

Les règles de politesse voulais que l'on s'incline devant la personne concernée dans un cas comme celui-ci. Elle baissa donc légèrement la tête. Eprès cette tirade stupidement niaise (une phrase type qu'on lui avait enseigné au couvent), pas question d'en faire trop. Elle avait toujours eut du mal à s'incliner, encore plus devant des personnes qu'elle ne connaissait pas. Ce qu'elle avait dit suffirait largement. Éloa ratrappa la femme est se posta a ces côtés, prète a partir vers le bureau de fameux Lavi.

C'est alors qu'avec un sourire malicieux, elle lanca au garçon malpoli :
- Tu peux nous accompagner si tu veux.
Dommage. Éloa devrais encore le supporter, mais elle attendis quand même la réponse du jeune homme, avec un semblant de pacience, histoire d'être polie jusqu'au bout (si elle disait qu'il n'était pas poli alors qu'elle ne l'était même pas, où irai le monde?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Sand
Modérateur


Nombre de messages : 1749
Age : 23
Localisation : Paumé dans une montagne enneigé.P'tain,je devrais deja être en train d'étudier l'hagiographie d'Ara!
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Mer 17 Sep - 16:00

Il fallait qu'il les accompagne ? De plus en plus pénible...en effet,le bureau de Lavi se trouvait relativement loin de 'entrée.La congrégation était grande,trés grande.Et le sens de l'orientation de Ren était réduit,vraiment réduit.Il ne fallait pas être un génie pour dviner ce qui allait suivre.Finalement,ce serait peut-être divertissant.Oliver s'assit en tailleur à même le sol,avant de s'élever lntement quand son sable le souleva.Se replngeant dans sa lecture,il ordonna à sn moyen de locomotion de suivre Ren automatiquement.En effet,il lui avait implanté,comme à tous les mmbres de la congrégation,un grain de sable dans la nuque.grace à ceci,il pouvait la localiser assez simplement.et en cas de combat,il possédait un avantage plus que non-négligeable.Il commençait à disséquer le profil d'Eloa.Mais une chose était deja sure.elle présentait tous les symptomes de l'instabilitée.il sourit légérement,et se porta à son niveau.

Il fallait être doux avec elle.Cet enfant n'avait sans doute pa connu ses parents.en effet,quand Oliver avait prnoncé le nom de Lavi associé à la phrase gentil garçn,elle avait eu une réaction trés intéressante.Comme si ce sujet la dérangeait.Il ouvrit la bouche,et parla sur un ton neutre :

Dites-moi,Eloa...Pourquoi êtes vous si mal assurée quand vous faites des courbettes ? Vus n'avez pas un rpofi physique japonais,mais vous avez été éduqué à la japonaise.et de maniére ratée,si je puis me permettre.

Le jeune exorciste avait hâte de voir quelle serait la réaction d'Eloa.Elle n'était pas compliqu à comprendre.plus les gens était bêtes,pls on pouvait les cerner facilement.Ainsi,il pouvait assez aisément ranger Eloa dans la même catégorie que les gens comme Jin,Couteau-suisse,Hinya,ou encore Lavi...Des gens dénués de la moindre parcelle dédié à l'intelligence pure dans le poi chiche atrophiée qui leur tenait ieu de cervelet,mais qui faisait semblant d'être matures et intelligents.de plus,la congrégation accueillait de nombreux cas sociaux,ce qui crééait une atmophére propre aux dévelloppement de syndromes Jovher...

Le jeune bailla d'ennui,et se tira de ses réflexions pour porter son regard sur Ren.Celle-la allait dire quelque chose,il le sentait...

_________________
Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,
Il cria: – Mort! – les poings tendus vers ce dieu pervers
Ce mot plus tard fut homme et s'appela Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren
Scotché à l'Ordi


Nombre de messages : 1166
Age : 22
Localisation : Dans ma chambre.
Date d'inscription : 08/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Sam 20 Sep - 15:29

Lorsque Oliver s'assit et s'éleva sur un nuage de sable derrière les deux femmes exorcistes, il se porta à la hauteur d'Eloa et commença à parler.

Ren écoutait d'une oreille attentive en essayant de ne pas paraître indiscrète. Le jeune homme déclara qu'il trouvait que l'éducation d'Eloa dite "à la japonaise" était mal faite. Ren soupira. Elle avait une question elle aussi mais attendrait la réponse qu'Eloa allait donner à Oliver avant de parler. La jeune fille soutint son coude gauche dans sa paume droite et tint son menton entre deux doigts, se demandant si Sho ne lui avait pas refilé sa "sale manie".


[Edit: Désolée, c'est un poste bien court mais j'avais rien à dire de particulier.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éloa
Inactif


Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 03/09/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: re : Arrivée a la Congrégation de l'Ombre   Mer 24 Sep - 21:12

Éloa avait emboité le pas de la jeune femme, et elle remarqua avec une pointe d’exaspération que l’Asocial avait fait de même (elle en avait assez de ne pas savoir leurs noms, si bien qu’elle leur en avait inventé. Mais elle n’avait pas encore trouvé pour la femme.) Elle remarqua avec un soupçon d’amusement que l’Asocial était assis sur une sorte de siège et sable qui lévitait au dessus du sol. Pendant quelques secondes, elle se demande quelle tête il aurait si son petit jouet sablonneux se cassait. Une idée furtive lui traversa l’esprit, tentante, mais elle la refoula immédiatement. Elle n’était pas ici pour rire, mais pour exploiter son pouvoir, bien que la scène du jeune homme à terre et couvert de sable devait être l’un des moments les plus intense de sa petite vie. Elle préféra garder cette idée pour plus tard. Peut-être même qu’elle la testerait.
Éloa reporta son attention sur la jeune femme qui guidait le petit groupe d’un pas vif. Elle avait l’air de s’ennuyer à mourir. Une nouvelle idée naquit dans l’esprit d’Éloa, beaucoup plus alléchante que l’autre. Ces lèvres s’étirèrent en un sourire sadique. Si elle voulait de l’action, elle en aurait. Mais pour l’instant, Éloa préféra fignoler son petit plan anti-ennui. Eloa souhaitait que tout soit réussi, pour qu’elle s’amuse un peu dans ce tas de pierre difforme. Tant pis pour le plan « je-me-trouve-quelqu’un-de-sympa-qui-m’aide-dans-ce-bordel-et-j’essaye-de-survivre-quelques-jours-avant-de-me-barrer-vite-fait-mal-fait ». Elle trouverait bien quelqu’un d’autre. En attendant, elle avait besoin de distraction.
Mais Éloa fut brutalement interrompue dans son élan créateur par l’Asocial. Tien, elle l’avait oubliée lui. Son sourire s’évanoui, et elle prêta une oreille distraite à la question aussi stupide qu’inutile qu’il lui posait.
- Dites-moi, Eloa...Pourquoi êtes vous si mal assurée quand vous faites des courbettes ? Vus n'avez pas un rpofi physique japonais, mais vous avez été éduqué à la japonaise.et de maniére ratée,si je puis me permettre.
Excédée, elle se fendit d’une réponse, même si l’envie folle de lui lancer les quelques remarques bien fleuries la tenaillait.
- Vous me voyer navrée si je vous ai blessé. J’ai juste remarqué que votre amie m’appelait Éloa-san. Le suffixe –san prouve qu’elle doit être d’origine japonaise, et je l’ai donc saluée avec les formules de politesse de son pays natal. Mais si je me suis trompée quelque part, je m’excuse de l’offense causée. L’erreur est humaine. (Elle fit une petite pause, et repris : ) Quant à mon éducation, se sont des bonnes sœurs qui l’ont fabriquée de toutes pièces. Elles m’ont enseignée les bonnes manières de plusieurs pays, mais j’ai très bien pus me tromper quelque part, je le reconnais. Ce n’était pas ma matière préféré à l’époque, et je ne suis pas vraiment ce que l’on peut appeler une élève modèle. Et je n’aime pas faire des courbettes, je voulais juste ne pas faire de vagues. Apparemment, c’est raté.
Estimant que cette tirade suffirait largement, elle replongea dans les méandres tortueux de son esprit, et ne prêta plus aucune attention a l’Asocial. La jeune femme n’avait pas prononcée un seul mot depuis tout à l’heure, si bien qu’Éloa décida de la surnommer Muette, en attendant qu’elle daigne lui faire part de son nom. C’était peut-être un surnom enfantin, mais il résumait assez bien son caractère, comme pour l’Asocial. Elle poursuivit donc sa route, plongée dans ses pensées. En tout cas, une chose était sure : sans Muette, elle se serait soit perdue, soit entre-tuée avec l’Asocial, au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oliver Sand
Modérateur


Nombre de messages : 1749
Age : 23
Localisation : Paumé dans une montagne enneigé.P'tain,je devrais deja être en train d'étudier l'hagiographie d'Ara!
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Jeu 2 Oct - 18:59

Oliver sortit un carnet d'une sacoche qu'il avait en bandouilliére,et qu'il avait placé sur le siége de sable.Il tira également un stylo du même endroit.Sur le carnet était dessiné,en guise de titre,une croix rouge,inscrite dans un rond blanc,le tout contenu dans un carré noir.C'était le langage géométrique secret d'Oliver.Seul lui le connaissait,et il avait également l'avantage d'être rapide et simple à écrire.De plus,il était intraduisible,puisqu'il résultait d'un mélange entre les systémes alphabétiques européens,où les lettres formaient des mots puis des phrases,et le systéme des idéogrammes asiatiques,où chaque signe exprimait une idée.ainsi,à moins de pénétrer dans son esprit,traduire ce manuel et ses autres écrits personels était impossible en mins de 100 000 heures environ,en admettant que le traducteur ait son intelligence,ses moyens techniques,et sa culture...Difficilement trouvable dans l'asile qu'était la congrégation.Ce large laps de temps lui laissait ainsi le temps de démembrer lentement le fou qui s'y serait essayé.

Ouvrant son carnet,il découvrit ds pages entiéres où étaient griffonés des nuées de symbole incompréhensibles.Oliver regarda Eloa une dizaine de seconds,avant de commencer à remplir une page vierge,s'arettant de temps en temps,pour jeter un coup d'oeil plus ou moins furtif à la jeune nouvelle arrivante...Elle ferait un joujou amusant.C'tait ceux quise pensait les plus durs et qui montraient cette façade de leur fausse personalité qui était les plus marrants quand ils...Un frisson parcourut l'échine du jeune homme.Et bientôt,il pourrait "le" faire.Un sourire de mauvais augure se dessina sur son visage,soudain éclairé d'une lueur trés malsaine.On pouvait y lire diverses choses,qui ne peuvent êtres mentionnés ici...

Oliver voulait continur d'écrire,mais il dut pourtant s'aretter.Sa main tremblait à cause de l'eitation.Ce n'était pas bon,le chien allait se manifester...

Salut poupoule ! Ca va,tu t'amuses ? T'as trouvé la personne qu'il te fallait ?

Ca n'avait pas manquer,son démon intérieur s'étaitmanifesté.Il convenait de le faire taire au plus vite.Bien que la seule chose qu'il mtte en danger soit ses petits nerfs sensibles,ce dernier devait apprendre à ne faire surface que quand sonmaître le convoquait.Ses dernier temps,il apparaissait de plus en plus récemment.D'une simple pensée,le jeune exorciste réduisit la voix nasillardede son moi intérieur au silence,et se ramena au monde réel.Comme d'habitude,tout était toujours aussi ennuyeux.Peut-être qu'il trouverait à se distrairedu côté des soutrrains...Mais pour l'instant,il convenait de finir d'accompagnerla nouvelle.Il n'avaitpas envie de faire la conversation,jugeant qu'il avait assez extrait de données sur l'esprit de cette derniére.Aussi dématérialisat'il son siége,retombant sur le sol avec légéreté,sansun seul bruit.Tout le sable qui l'environnait se compacta en une seule boule,si compressée que 100 kilos de sables tenait en une sphére à la circonférence de deux centimétres.Cette derniére vint en suit se placer dans la manche droited u jeune homme,qui continua ensuite son chemin sans mot piper.

_________________
Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,
Il cria: – Mort! – les poings tendus vers ce dieu pervers
Ce mot plus tard fut homme et s'appela Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...   Aujourd'hui à 10:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée à la Congrégation de l'Ombre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obtenir une chapelle nobiliaire
» La Congrégation des Gémeaux
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man RPG :: RPG - Congrégation de l'Ombre :: Entrée-
Sauter vers: