D.Gray-Man RPG

Incarnez un personnage dans l'univers fabuleux de D.Gray-Man !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fujito: Les deux frères...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fujito: Les deux frères...   Lun 1 Sep - 23:41

Prologue (zoku)



Il faisait plutôt sombre, cette nuit la, dans la ville-frontière du
pays des vamp, je marchais silencieusement entre les différents
batiments.
je croit que, par ma démarche, je trahissais ma nervosité et le
fait que je me dirige vers la sortie Est de la ville en restant
principalement dans les zones d'ombres démontrait facilement que
j'étais en fuite, mais cela était la dernière de mes préoccupation.
Un bruit de pas ce fit entendre, je m'empressai de me dissimuler
dans l'ombre sécuritaire d'une ruelle proche, je m'accroupis simplement
dans un coin, la main sur la blessure qui me barrais le torse, et
attendis que le bruit s'estompe.
Quand la rue fut de nouveau déserte, je repris ma marche. à ce
rythme là, j'étais presque sur de ne jamais sortir d'ici avant qu'ils
me retrouvent...
''lls'', ce sont les soldats Vamp qui sont à ma poursuite, les
Vamp, ou plutôt les vampires, Ils sont plus rapides que des humains,
mais moins que des elfes, qui ont eux, moins de puissance magique.
Moi, je suis aussi un Vamp, mais pas n'importe lequel, je ne fais
pas parti de la branche secondaire et de la branche principale, la
plupart des personnes dirait que c'est impossible, les Vamp sont
supposés êtres liés à un ou l'autre, mais moi je suis différent, ou
plutôt moi et mon grand frère Kintaro...
Bon, ce n'est pas que j'ai horreur de parler de mon passé, mais la
question n'est pas de ce côté, ce serait plutôt pourquoi je suis
poursuivi par des Vamp si j'en suis un?
C'est qu'en l'espace de quelque heures, j'ai passé du statut d'arme secrète à celui de rebelle, presque, libre.
Le seul obstacle qu'il me reste est d'atteindre la frontière et de
quitter l'Empire, ce qui ne sera sûrement pas une mince affaire,
surtout seul.
Perdant un peu patience, je surmonta ma douleur et commença à
courir, le décor des ruelles étroites ou il apparaissait rarement une
touffe de buisson noir épineux entre les bâtiments défila à une vitesse
si rapide, que tout fini par devenir flou.
À ce moment la, je me dis que j'aurais sûrement du m'arrêter,
mais j'aime trop la sensation du vent qui se coupe en deux à cause de
la vitesse.
C'est seulement quelques minutes plus tard que je m'arrêta, un peu
essoufflé, souffrant au niveau du torse et conscient que je devais me
faire plus prudent près de la porte, car j'avais fini par arriver au
bout de la zone des ruelles et m'apprêtais à entrer dans les rues
principales Est où les foules qui voulaient sortir de la ville se
trouvaient.
N'importe quel humain en fuite se serait mêlé, depuis le début, à
la foule, mais étant un Vamp moi même, je savais que pour ceux de mon
peuple, cela ne causais aucun problème et était même plutôt utile.
Alors, c'est avec beaucoup de prudence que je m'engagea dans la
rue bondée d'un mélange assez étonnant pour le pays des Vamp, mais
c'était un peu normal pour une ville frontalière.
Ici, ce qui m'entourait était différent de l'endroit ou je me
trouvais, sur chaque côté de la rue se trouvaient des magasins plus ou
moins illuminés et il y avait au moins un arbre aux feuilles noires
comme la nuit ou d'un blanc incolore à chaque coin de rue.
Comme le soleil ne se lève jamais sur ce pays, les arbres et les
plantes ont fini par prendre soit une teinte blanche ou une teinte
noire, sûrement par mesure d'adaptation à ce milieu hostile qu'est
l'empire des Vamps.
Je m'étais perdu dans mes pensées et je n'avais pas vraiment
remarqué la distance que je venais de faire, les rues commerciales
avaient fini par laisser la place aux grandes portes de la ville qui
étaient, malheureusement pour moi, sévèrement gardées.
Résigné à me battre contre ces gardes, que je pensais être des
vamp, j'ai attendu, dans la file interminable de ceux qui voulaient
emprunter cette porte, durant une quinzaine de minutes, ou plutôt
jusqu'au moment ou j'aperçus le visage des gardes pour m'apercevoir que
c'était seulement des humains, puis je me faufila dans la foule déjà
vérifiée et passa les grandes portes de fer.
Le plus dur était maintenant passé, il ne me restait juste à traverser au pays des humains et je serais à peu près en sécurité.
Il y avait un moment que j'avais déserté la foule de voyageur qui
avait quitté en même temps que moi la ville frontalière, j'avais
retrouvé le silence et la solitude que j'aimais bien, mais cela ne dura
pas quand j'entendis un craquement sec derrière moi.
Ce bruit fut suivi de nombreux autres annonçant clairement la venue d'un groupe comptant environs une dizaine d'individus.
mes craintes furent comblée quand 7 Vamps bien armés sortirent de l'ombre des arbres et m'encerclaient.
J'étais presque sur de ne pas m'en sortir avec cette blessure, mais je sortis quand même les deux Katana et me mit en garde.

-Regardez ça, il veut nous combattre dans son état!

Il y eut des ricanements amusés provenant de plusieurs des Vamp, je
ne me laissa pas du tout intimider, car je savais qu'avec ma force,
habituellement j'aurais du venir à bout de ces pions facilement, mais
malheureusement j'étais blessé.

-On ne sait pas ce qu'un vagabond comme toi a pu faire pour
déplaire à l'empire, mais avec la prime qu'il y a pour te ramener tu
n'iras pas plus loin.

Comme je pensais, ils n'avaient pas voulu envoyer des troupes à ma
poursuite, car ils ne voulaient pas que les autres peuples sachent
qu'ils avaient perdu leur plus puissante arme.

-Je vois, ils ont seulement envoyer des larbins...

-Tu crois qu'ils auraient envoyés plus pour un faible comme toi!

L'autre avait un grand sourire sur le visage, il pensait sûrement qu'il avait déjà gagné.

-Que penses tu des Fujito?

-Tu ne mérite même pas de prononcer leur noms!

Celui qui semblait être le chef fit signe à ceux qui l'accompagnaient d'attaquer, mais il n'eut aucun mouvement.

-Qu' est ce que vous attendez bande d... Mais qu'est ce que!

Ils étaient tous mort, je n'avais pas fait que parler avant le combat et il venait de comprendre que j'étais plutôt fort.

-Quand...?

-Juste avant que je te dise mon nom...*

-C...ce n'est pas possi...

Il ne finit jamais sa phrase, d'un mouvement habile de la main droite je l'avais proprement décapité.

-Oui, tu as raison je suis bien Zoku Fujito...

Je m'apprêtais à partir, quand une douleur aiguë au niveau de la
blessure sur mon torse m'obligea à m'arrêter, la dernière chose que je
vis avant de sombrer dans l'inconscience fut l'ombre d'une personne qui
accourait vers moi...
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Sand
Modérateur


Nombre de messages : 1749
Age : 23
Localisation : Paumé dans une montagne enneigé.P'tain,je devrais deja être en train d'étudier l'hagiographie d'Ara!
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Fujito: Les deux frères...   Mar 2 Sep - 9:46

Euhhh...c'est de toi ?

Oui,c'est trés beau.Oui y'as pas de fautes.Oui,c'et chi*** comme texte.

_________________
Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,
Il cria: – Mort! – les poings tendus vers ce dieu pervers
Ce mot plus tard fut homme et s'appela Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fujito: Les deux frères...   Mar 2 Sep - 15:32

Oui, ce texte est de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fujito: Les deux frères...   Mar 2 Sep - 21:33

Ce n'est que le prologue en même temps Oliver ^^

J'aime ! J'ai envie de lire la suite ! =)
Bravo Rei ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Sand
Modérateur


Nombre de messages : 1749
Age : 23
Localisation : Paumé dans une montagne enneigé.P'tain,je devrais deja être en train d'étudier l'hagiographie d'Ara!
Date d'inscription : 14/05/2008

Feuille de personnage
Votre personnage:

MessageSujet: Re: Fujito: Les deux frères...   Mar 2 Sep - 21:49

ah jsute le prologue.On a droit à une suite !

Youkayaaa !

_________________
Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme
Il n'avait pas encor pu saisir une cime,
Il tombait foudroyé, morne silencieux,
Triste, la bouche ouverte et les pieds vers les cieux,
Il cria: – Mort! – les poings tendus vers ce dieu pervers
Ce mot plus tard fut homme et s'appela Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fujito: Les deux frères...   Aujourd'hui à 22:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Fujito: Les deux frères...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux frères, un bavard et un farceur [PV]
» Katsuku
» Le Majestueux Manoir McGregor [PV les deux frères Kirkby]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man RPG :: Hors RPG - Détente :: A vos claviers-
Sauter vers: