D.Gray-Man RPG

Incarnez un personnage dans l'univers fabuleux de D.Gray-Man !!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un moment de zenitude près de la cascade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un moment de zenitude près de la cascade   Sam 30 Aoû - 18:06

Miharu avait longtemps errer dans les couloirs souterrains de l'aile lorsqu'elle trouva un endroit qui lui semblait parfait.
* Une cascade ... *
Miharu sourit un instant, mais retrouva son air sérieux afin de trouver un rocher assez confortable.
[ Comme si un rocher pouvais être confortable -_-' ]
Finalement, Miharu sauta sur un rocher assez plat, et assez large pour qu'elle s'allonge dessus. Elle s'y assit, se mit en tailleur, respira un bol d'air frait, puis regarda son reflet dans l'eau. Elle sourit de nouveau, puis s'allongea, et regarda le ciel, si bleu, si parfait.
* Un instant de pur bonheur ... *
Elle referma les yeux, mais ne s'endormit pas. Ainsi, elle pouvais écouter le bruit mélodieux de l'eau de la cascade.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Dim 31 Aoû - 23:54

Akira venait de terminer son travail pour aujourd’hui. Il n’avait pas découvert grand-chose, comme toujours les innocences étaient un grand mystère scientifique. Concernant les exorcistes qui venaient d’arriver en piteux états, ils avaient eux un traitement digne de ce nom, c’était agréable de sentir que les vies des exorcistes pouvaient être écartées de tout danger grâce à la branche asiatique ! Pour prendre une longue pose et s’apaiser l’esprit, le jeune homme se dirigea donc vers la cascade. Lieu paisible où il n’y a généralement personne.

À sa plus grande surprise, une jeune femme était allongée sur un rocher, yeux clos, elle avait le sourire aux lèvres.

*Tien tien tien…une nouvelle proie ?*

L’âme de dragueur d’Akira refaisait surface dès qu’il y avait moyen de combler ses désirs. Néanmoins, il plaisantait avec lui-même seulement. Le jeune blond ne considérait pas chaque personne qu’il croisait ou côtoyais comme une cible potentielle.

Il s’approcha lentement pour ne pas brusquer l’inconnue et se posa non loin d’elle de manière à pouvoir communiquer sans la gêner. Levant les yeux au ciel pour admirer l’immensité du bleu rappelant celui de ses yeux, il finit par parler.

-Il fait beau aujourd’hui n’est ce pas ?

On aurait pu croire qu’il n’avait pas vraiment l’intension d’éterniser la pseudo- conversation entre la demoiselle et lui. Il avait également le visage fermé, n’observant que du coin de l’œil la réaction de son interlocutrice, ce qui pouvait être déstabilisant, ou bien pris pour un signe de prétention envers elle, mais ça n’était nullement le cas. Akira était quelqu’un de calme qui ne montrait pas souvent ses sentiments, ou bien à ses amis lorsqu’il accorde sa confiance, voila tout.

Le vent souffla une petite brise chaude qui fit voler ses cheveux blonds comme les blés au vent. Simplement vêtu d’un jean, de sa cape qu’il ne quittait jamais et de basket, on aurait pu croire qu’il n’était pas du département de l’aile asiatique. Les apparences sont parfois trompeuse dit-on, en même temps, ses supérieurs avaient eu bien du mal à le convaincre de porter la blouse blanche attribués d’office aux membres de cette équipe, seulement il n’y avait aucun moyen pour qu’il s’en tienne à l’uniforme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 0:02

-Il fait beau aujourd’hui n’est ce pas ?

Miharu ne put s'empêcher de susauter. Elle ouvrit brusquement ses yeux, mais ne se releva pas.

- Encore un nouveau, non ??? Je commence à avoir l'habitude ... Et toi, tu es qui ?

Miharu pencha légèrement la tête vers l'inconnu. A première vue, un jeune, blond, avec des vêtements de ville, dynamique. Enfin, à première vue. Les apparences trompent peut-être.

* Moi qui aurait voulut être tranquille ... *

Miharu remit son regard vers le ciel, avec un regard à la fois triste, glacial et sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 0:34

Malgré les efforts d’Akira pour parler avec toute la douceur dont-il était capable, la jeune femme sursauta. Il eut un petit rire amusé avant qu’elle ne lui demande s’il était nouveau et également qui il était. Tournant la tête vers la jeune inconnue, il pencha sa tête avant de lui répondre calmement :

-Non, je ne suis pas nouveau, je suis ici depuis 4 ans. Je suis un exorciste mais également un chercheur. Akira. Et toi ?

Elle devait certainement être plus jeune étant donné les réactions expressives qu’elle adoptait mais aussi le fait qu’elle se comportait comme une jeune adolescente face à un étranger. Cette pensée fit naître un sourire sur le visage angélique du jeune homme qui ne tarda pas à croiser ses bras sur son torse.

Tout deux avaient surement voulu la même chose en venant ici : la tranquillité. Malheureusement, ils se perturbaient mutuellement, mais ce n’était pas le moins du monde frustrant d’être avec une jeune femme pour Akira, ni le fait qu’elle soit plus agitée qu’il n’y parait alors qu’elle avait eu le temps d’apaiser son esprit. Etrange d’ailleurs, elle ne devait peut être pas être la depuis longtemps. Le blondinet avait oublié son regard planté dans celui de la jeune femme, il avait momentanément était absent mais ne se démonta pas et changea de sujet de conversation.


-Depuis combien de temps travail tu ici ?


Une question toute simple à laquelle il avait lui-même déjà répondu dans ses paroles précédente, ce qui serait une perte de temps en moins d’avoir fait sa présentation en une seule intervention ! Toujours avec ce sourire assez mystérieux puisque ses yeux ne laissaient en rien voir ses émotions et que son sourire était dépourvu de sens, Akira sauta du rocher puis leva ses basket ainsi que ses chaussettes pour tremper le bas de ses jambes jusqu’aux genoux. Son sourire était plus poli qu’autre chose vraisemblablement. Même s’il était question ici d’une jeune femme de cet établissement, il se méfiait par simple mesure de précautions et donc ne laissait transparaître aucune faiblesse.

Etrangement, aucune question ne parvenait à son esprit alors que d’ordinaire, il en posait une masse impressionnante dont son interlocuteur n’arrivait à se défaire. Là, c’était différent. Il sentait que la jeune femme s’en chargerait à sa place alors à quoi bon gaspiller sa salive ? Cependant, il y avait une chose encore qui l’intriguait : son regard à elle était triste, une lueur de mélancolie peut être ? Quoi qu’il en était Akira ne poserait pas la question, il attendra de la connaître un peu plus et d’être fin sur qu’elle n’était pas une espionne, on ne sait jamais.

Loin de vouloir l’intéresser de plus bel à son côté logique, il valait donc mieux qu’il se taise. Ce sentiment, il ne le connaissait que trop bien. Cette envie de ne plus voir d’hommes à moitié mort déambuler dans les couloirs ou bien de ne plus compter le nombre de victime d’Akumas autant exorcistes que civils par milliers, mais encore…celui de savoir que le monde serait un jour détruit à cause du comte et de ces créatures tellement en peine que l’ont pouvait seulement leur donner la mort pour ainsi les soulager.

Cruel était cette vie que menaient les gens autours des exorcistes contrairement aux civils qui ne savait pas même l’existence de monstre pourvu d’une âme incapable d’arrêter le carnage que son nouveau corps provoque sur son passage…


Dernière édition par Akira Seiketsu le Lun 1 Sep - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 12:19

Miharu soupira. Regarda une dernière fois l'intensité bleu du ciel pui referma ses yeux.
-Non, je ne suis pas nouveau, je suis ici depuis 4 ans. Je suis un exorciste mais également un chercheur. Akira. Et toi ?
- Miharu ... exorciste de l'aile ...
Réponse simple. Inutile d'en dire plus. Mais une deuxième question survint alors de la part du certain "Akira".
-Depuis combien de temps travail tu ici ?
- Nouvelle ... Je suis arrivée il n'y a pas longtemps ...
Miharu entendit alors le jeune homme faire un mouvement. En effet, il avait sauté du rocher, et avait trempé ses jambes dans l'eau de la cascade. Miharu soupira une seconde fois. Mais ce n'était pas la précense d' Akira qui la perturbait ainsi. Elle n' avait d'ailleurs aucune idée de cette cause. Mais elle laissai quand même la tristesse envahir son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 15:29

Elle n’avait pas l’air de vouloir parler puisqu’elle répondit aussi brièvement qu’Akira l’avait fait, ce qui le surpris une nouvelle fois vu qu’il s’attendait à ce que sa soit elle qui lui pose une multitude de question. Passons, il posa une autre question qui lui semblait utile et fut soulagé d’avoir vu juste au moins sur le point de son arrivée récente dans l’aile. Par la suite il sauta du rocher pour plonger le bas de ses jambes dans l’eau froide, regardant toujours Miharu, puisque c’était ainsi qu’elle se prénommait.

Qu’avait-elle de si particulier ? Pourquoi était elle si triste aussi bien en apparence qu’au fond d’elle-même. Sachant que si le visage exprime un sentiment c’est qu’il en résulte de l’intérieur. Tout d’abord, le jeune blond pensa qu’il s’agissait de cette guerre entre le comte et les exorcistes, ou bien des blessés graves qui étaient transférés ici, mais étant donné qu’elle était nouvelle, peut être sans même le savoir elle-même se préparait-elle mentalement à endurer le plus dur ?

Miharu avait surement du voir déjà le chaos qui régnait lors des passages d’akumas, ou pire encore, elle avait pu assister au massacre avec les Noah. Ces infâmes humains dotés de don d’une puissance comparable à celle d’un exorciste de niveau 3. Akira n’en avait jamais vraiment vu, il avait seulement entendu parler de cela au près des autres exorcistes, ventant les mérites d’un certain Maréchal Cross et d’une petite bande dont faisait parti le célèbre Allen Walker.

Comme la plupart, il avait vu Allen se battre contre un akuma dans l’aile asiatique, il s’agissait d’un combat spectaculaire. Après la réintégration de son innocence sur son bras gauche, celle-ci avait évoluée.

Revenant au moment présent, Akira ne savait que dire, il balança ses pieds calmement, sans éclaboussure et sans fracas sonore.


-Dis moi Miharu…connais-tu Allen Walker ? Ne serais-ce que de nom ?

Pour établir la conversation qui était loin de se transformer en un dialogue du point de vu d’Akira, le jeune homme avait essayé d’en apprendre plus sur les connaissances de son interlocutrice. Il espérait qu’elle travail comme la plupart des gens sur son cas puisqu’il était loin d’être comme les autres. Premièrement maudit, deuxièmement son innocence l’avait protégé, ce qui, d’ordinaire n’aurait pas été le cas, comme Daisha par exemple.

Ses yeux étaient rivés vers le ciel, il s’était allongé partiellement pour ainsi laisser ses pieds dans l’eau et sentir la fraicheur l’envahir avec douceur. Cette sensation de bien être, il ne l’avait qu’après ses taches achevées. Toujours concentré, toujours sérieux ou à raviver le moral des troupes en lançant quelques blagues, se serait laçant n’est ce pas ? Car bien entendu il ne faisait jamais la même chose, il y avait beaucoup trop de chose à faire dans ce département et bien trop peu de personne pour satisfaire les exigences demandées. Pour cette raison, plusieurs personnes jugées aptes à assurer quelques autres travaux étaient désignés. Il y avait peu de pose, dans une éventuelle attaque se serait inadmissible si un temps précieux en pose tous les midis était instauré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 19:43

Rei s'était encore perdu, il avait suivi le couloir que lui avait indiqué Uruki, mais n'avait rencontré personne. Il commençait à se demander sérieusement si ce dernier ne s'était pas moqué de lui, quand il arriva près d'une cascade, il y avait deux personnes présentes, mais il n'arrivait pas à les distinquer à cette distance, alors il s'approcha une peu et plissa les yeux. Sur le bord de l'eau, il y avait une fille et un garçon, qui le dépassait en taille, et qui avait laissé ses pied trempé dans l'eau de la cascade.

''Tu vois Rei, encore quelqu'un de plus grand que toi!''

''Tu peut te taire un peu Arubino...''

''Tu ne devrais peut-être pas les déranger, ils sont peut-être en couple...''

Les paroles d'Andreita le fire hésiter un peu, mais il fini par se décider et retourna son regard vers les deux personnes, pour s'appercevoir que le garçon le regardais fixement et étrangement, Rei comprit imédiatement pourquoi.

''Andreita, je crois qu'il nous a entendu...''

Rei ressentit fortement la surprise du Noah, mais il était trop inquitet pour s'en occuper.

''Le pir qu'ont ait eut, c'est quelqu'un qui nous entendais comme un un murmure faible, alors sa doit être environt comme ça...''

''Espéront...''

Rei fini par reprendre ses esprits et s'addressa à celui qui l'avait repéré.


-Je m'apelle Rei, je suis nouveau ici, et toi, c'est quoi ton nom?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 20:32

Perdu dans ses pensées, Akira ne se rendit pas compte qu’une présence était cachée quelque part. Cachée ? Non pas vraiment, en faite, détournant le regard, il s’aperçu qu’un garçon plus petit que lui s’approchait ou…hésitait à venir. Il avait pu entendre un bout de conversation mais ne le releva pas, il n’avait premièrement, pas compris et deuxièmement, aucune envie de poser des questions avant de s’être présenté. En parlant de présentation, le jeune homme s’était approché de Miharu et lui afin de leur en faire une. Encore un nouveau, ça ne l’avait pas étonné bizarrement.

-Je m’appelle Akira. Bienvenue à toi Rei.

Une phrase détachée de tout sens, aussi neutre que possible. Son visage était comme partagé entre l’envie de sourire et celui de rester inexpressif. Malheureusement pour lui, Rei était tout à fait le genre de garçon qu’avait pour habitude de prendre comme nouvelle cible le blondinet. Il lui sourit donc calmement sans pour autant laissait paraître son futur jeu.

Il laissa Miharu se présenter également, selon l’avis d’Akira, elle ne serait pas très enthousiaste à l’idée d’avoir deux hommes avec elle, deux personnes potentiellement capable de perturber son silence et sa zen attitude.

Quoi qu’il en soit, Akira continuer de dévisager le nouveau venu, toujours les pieds dans l’eau. Il finit par le détailler, observant la moindre faille, cherchant ce qui pourrait bien un jour le faire chavirer, non, il n’y parvint pas. Il y avait comme deux idées opposées en lui, ce qui n’était généralement pas de la partie avec les exorcistes. Enfin, pour passer le temps et montrer sa lassitude, il soupira et pencha la tête en arrière, s’étant relevé sur ses deux coudes.


-Dit moi Rei, tout les nouveaux sont aussi peu bavards dans le coin ou est ce moi qui aime parler au point que ça en devienne pompant ?

Un vocabulaire qui s’était immiscé dans la fin de sa phrase qui lui déplaisait énormément le fit grimacer. Il jeta un bref coup d’œil à Miharu pour attirer l’attention de Rei vers celle-ci et ainsi laisser ShinChoo se glisser derrière le jeune homme et le faire tomber grâce à deux ficelles qui s’étaient détachées pour attraper ses chevilles. Bien sur, il ne se blessa pas, Shinchoo (la cape) servit de coussin. Akira se releva, lança un regard malicieux à son interlocuteur et finit par éclater de rire.

-Désolé, mais ça manquait un peu d’ambiance ici, et j’avais honnêtement envie de me détendre plutôt que de rester sans rien faire !

Il se calma un peu puis appuya ses coups sur ses genoux en attendant la réaction du jeune homme. Akira avait pour habitude de tester les gens, d’une manière douce ou bien violente, ici, il s’agissait de la manière la plus sympathique. Chaque nouveau y avait droit, quant aux demoiselles, il se contenterait de jouer avec elle, à condition qu’elles le veuillent bien sur, il n’était pas du genre à briser des cœurs, enfin…pas ceux qui ne méritent aucunement d’être traité ainsi en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 21:39

L'homme, qui s'appelait kira, se présenta et lui souaita la bienvenue, tout en restant presque neutre, on voyait que son interlocuteur avait envi de sourire. Akira fini par sourire, avec une drole d'éteincelle dans le regard, et laissa Miharu se présenter, mais celle-ci resta scilencieuse, Akira le dévisagait, et cela maittait Rei dans l'embarra. Akira lui demanda si tout les nouveaux était tous aussi peu bavard et Rei comprit à ce moment la qu'Akira n'était pas un nouveau, et pourrait donc l'aider. Akira, avec l'aide de sa cape, qui devait être son innocence, il fit tomber Rei au sol, mais en ammortissant sa chute avec son innocence. Finallement, il éclata de rire tout en lui disant qu'il trouvait que la place manquait sérieusement d'ambiance, et Rei était plutôt d'accord, et qu'il était venu ici pour se détendre plutôt que rester sans rien faire. Akira se calma un peu, et attandit la réponce de Rei, les coudes sur les genous, Rei pouvait encore voire cette drole d'éteincelle dansson regard, mais il ne pourrais pas répondre tout de suite, Andreita avait décidé de parler un peu à Rei, qui s'était relevé.

''Il est étrange...''

''Qu'es que tu lui trouve d'étrange Andreita?''

''Tu n'a pas remarqué, cette éteincelle dans son regard...''

Il n'en dit pas plus, pensant que Rei allait sûrement comprendre, mais ce ne fut pas le cas.

''Qu'es que tu veut dire?''

''Il s'intéresse sûrement à toi!''

''
Quoi, mais qu'es que tu racconte Arubino!?''

Sans le vouloir, Rei avait crié mentalement et il avait clairement vu Akira relever subitement la tête et le regarder, il n'y avait plus aucun doute, il l'entendait.

-heu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 22:01

-Dis moi Miharu…connais-tu Allen Walker ? Ne serais-ce que de nom ?
Miharu rouvrit les yeux et regarda Akira avec son regard bien à elle, ce qui voulais bien évidemment dire "oui" ... Quelques instants de silence passèrent, et un nouveau personnage apparu.
-Je m'apelle Rei, je suis nouveau ici, et toi, c'est quoi ton nom?
Miharu n'avait pas répondu, mais écoutait soigneusement le dialogue entre les deux hommes ... Mais une phrase la frustra un peu quand même ...
-Dit moi Rei, tout les nouveaux sont aussi peu bavards dans le coin ou est ce moi qui aime parler au point que ça en devienne pompant ?
Miharu soupira intérieurement.
* Il ne me connait pas encore assez ... *
Des rires passèrent, des paroles, et des moments de silence aussi.
Miharu sentit que c'était le moment de se relever. Et c'est ce qu'elle fit, puis s'assit en tailleur, sans prêter attention aux garçons. Elle soupira une seconde fois, sourit en regardant le ciel, puis baissa la tête et perdit toute sa joie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 22:53

Ayant toujours cette lueur assassine dans les yeux, Akira laissa Rei parler. Bien entendu sa réplique concernant les nouveaux membres avait pour but de réveiller Miharu, et il avait gagné étant donné qu’elle s’était redressée sur son rocher. Il eu un sourire envers elle, mais on pouvait facilement distinguer que lorsqu’il regardait Rei, ce n’était pas la même lueur qui brillait dans ses yeux. D’ailleurs, ceci mettait mal à l’aise le jeune homme.

Un silence s’installa, alors que Rei n’ouvrait pas les lèvres, sa voix résonnait ainsi que celle d’une autre personne nommé apparemment Andreita. Entendant la conversation qui était apparemment personnelle entre les deux « lui », Akira ne pu s’empêcher de sourire. Lorsque Rei le remarqua, il ne sut que dire, voyant que Miharu n’avait peut être pas la faculté de l’entendre, Akira se tut sur ce sujet tellement intéressant qu’il aurait voulu aborder avec l jeune homme…

Il se désintéressa momentanément de Rei pour regarder Miharu sans bouger, ou du moins seulement la tête.

-Ne te vexe pas pour ce que j’ai dit précédemment, je n’ai pas l’habitude d’accueillir les nouveaux venus, et encore bien moins qu’on me reste fermé aussi longtemps.

Il affichait une mine tout à fait approprié, celle qu’il avait lorsqu’il reconnaissait avoir fait une réflexion désobligeante sans s’en être rendu compte. Bien sur, il ne l’avouerait pas, le blondinet avait tout de même sa fierté. Pour cette raison, il attendit un moment que la jeune femme parle puis revint brusquement à Rei qui devait surement se demander ce qu’il se passait entre ces deux là.

Concernant Akira, lui, il se demandait plutôt ce que deux âmes pouvaient bien faire dans une seule. Ce n’était pas commun et encore bien moins le fait qu’il puisse entendre parler la deuxième personne et non Miharu.

-Dis-moi Rei, Tu semble partagé, qu’est ce qu’il se passe ?

Réellement, il faisait référence à ses deux lui qui partageait ce corps, et pour Miharu qui n’entendait pas les voix, il pouvait s’agir d’un rappel à l’ordre entre les deux jeunes hommes du fait que Rei soit perdu dans ses pensées. C’était une bonne manœuvre, quoi qu’un peu simple sur les bords, mais passons, il n’y avait pas besoin de réfléchir intensément pour pouvoir comprendre qu’il y avait un sous entendu.

Attendant avec impatience de pouvoir savoir la clé de ce mystère, Akira fit revenir sa cape près de lui, s’enveloppant dedans afin de ne pas chopper froid à cause de ses jambes trempés et de la petite brise qui soufflait nonchalamment de leur côté. Amicalement, il regarda ses deux amis et finit par sourire à l’idée de pouvoir mettre au point son plan.


-Si vous avez froid, dites le donc, je peux partager Shinchoo en trois.

Finalement, il ne voulu pas y aller trop vite, ses regards en coin était suffisant d’après ce que le dénommé Andreita avait pu dire.



[Mais c'est pas permi !!!! On repecte l'ordre de postage :Miharu,akira,Rei ! la prochaine fois,c'est l'averto ! Ces jeunes alors.... ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 23:23

Suite à la réplique d'Akira, celui-ci parla un peu avec Miharu, mais pas longtemp. Ensuite il se retourna vers lui, avec un sourire, et lui posa une question à double sens que seul Rei,Andreita et Akira comprenait vraiment. Avant qu'il n'ait pu avertir un certain Noah de ne pas parler, celui-ci fit la gaffe.

''Alors il peut vraiment nous entendre...''

Rei eut un soupir avant de répondre à Andreita.

''Oui, et ce ne sera pas de tout repos ici!''

''Alors tu peut m'entendre!''

''Espèce de N.. d'imbécile!''

''Bin quoi?''

*Je crois que je vais leur fausser compagnie, sa éviterai la gaffe...*

Rei coupa la conversation et se dirigea, en tentant de ne pas paraitre stressé, vers la sortie en laissant passé une simple courte phrase.

-Je vais aller voir ou est ma chambre, à plus tard...

En vérité, il ne savait même pas ou était les chambres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 23:30

-Ne te vexe pas pour ce que j’ai dit précédemment, je n’ai pas l’habitude d’accueillir les nouveaux venus, et encore bien moins qu’on me reste fermé aussi longtemps.
Miharu soupira.
- Réfléchis, un peu. Une jolie fille t'aurais sans hésiter mis un jolie baffe en travers de la tête sans hésiter ...
Miharu marqua un silence.
- Et ce n'est pas ce que je fais ...
Miharu souria au jeune homme.
- En revanche, je vais devoir te laisser là, je vais reourner explorer les environs ...
Miharu sauta alors de son rocher et rerentra à l'intérieur de l'aile ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Lun 1 Sep - 23:51

Rei était si mal à l’aise par la question du jeune homme qu’Andreita répondit et l’autre jeune homme stoppa les deux voix pour signalait qu’il s’en allait. Aussitôt, et d’une initiative inattendue de sa part, Miharu répondit au blondinet, ce qui eut pour effet de lui faire tourner la tête vers elle. Bien Sa première réponse le fit sourire, et la deuxième laissa dévoiler sur son visage des rangées de dents parfaitement blanches. Elle salua Rei, et finit par s’en aller.

Par politesse, il fit un signe d tête et reporta son attention sur Rei qui restait finalement au même endroit.


-Content de t’avoir rencontré. J’espère à une prochaine fois ! Glissa-t-il tranquillement à l’égard de la jeune femme qui passait devant lui afin de partir.

Plantant ses yeux dans ceux de son unique interlocuteur, il se leva et croisa ses bras sur son torse.

-Je croyais que tu devais partir ? Tu as changé d’avis ?

Amusé, un sourire de plus naquit sur ses lèvres avant qu’il ne penche la tête d’un geste bref. Il n’avait aucune envie de se retrouver seul de nouveau. La solitude, même s’il était entourait de ses collègue de travail, il connaissait. Personne sur qui comptait vraiment. À vrai dire, parler en seul à seul avec le jeune homme arrangeait bien l’affaire d’Akira étant donné qu’il avait des vus momentanées sur lui, mais également qu’ils pouvaient tout deux mettre les choses au clair sur le sujet d’Andreita dont-il ne connaissait absolument rien, mis à part qu’il logeait dans la même enveloppe corporelle que Rei.

-Si tu décides de rester, alors réponds donc à ma question : Comment ce fait-il que vous soyez deux dans un seul et même corps ? C’est intriguant tout de même.

Posant sa main sur son menton, il avait l’un de ces regards envoutant à vous couper le souffle. Qui plus est, un ne peu pas dire qu’il soit déplaisant aussi bien aux yeux des demoiselles que ceux des jeunet à la recherche d’expérience. Akira était tout à fait conscient qu’il avait un charme fou, mais n’était pas du genre à s’en venter. Il soupira et sourit à pleine dent une nouvelle fois, attendant toujours patiemment que le gringalet lui réponde clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Mar 2 Sep - 0:23

Finallement, le départ non prévu de Miharu le décida Rei à rester, à son plus grand désespoir. Akira se leva debout, croisa les bras sur son torce, avant de lui demander pourquoi il était resté. l'autre se retourna vers lui et lui posa la question que Rei et Andreita redoutaient. Sur le moment, il ne savait vraiment pas quoi dire, mais Andreita l'aida en prenant, par la pensée, la parole.

''Comme il ne sait pas quoi dire, je vais prendre la parole, on peut dire que je suis en quelque sorte son innocense...''

Rei était un peu perdu dans ses pensées, même s'il écoutaus tout ce qu'ils disait, il fini quand mêm par prendre sa décision.

''Arubino, si on doit lui en dire une partie, pourquoi ne pas tout révéler et que tu te montre...''

''M..mais on peu pas... c'est trop risqué pour moi...''

''Baka, tu sait bien qu'il ne te fera rien...''

Sans attendre la réponce de son colocataire, il remonta sa manche, laissant voire une marque noire qui ne devait pas être un tatouage, puisqu'elle semblait en mouvement. Il posa sa main sur cette marque qui se mit à illuminé si fort qu'ils durent fermé les yeux. Quand il ouvrit à nouveau les yeux, Rei croisa le regard d'Andreita qui était apparu à côté de lui à demi transparant, ses cheveux blanc tombant sur son visage, sa peau peu foncée pour un noah et ses yeux bleu pale qui se fixèrent sur Akira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Mar 2 Sep - 20:57

[comme Miharu est parti, c'est à mon tour de poster X)]

Akira attendait avec impatience les paroles de son interlocuteur. Mais ce ne fut pas sa voix qui raisonna dans l’immensité de cette cascade accompagné de celui des mouvements de l’eau. Non, c’était Andreita qui avait commencé à parler. Il sourit au fait que le jeune homme ne savait que dire, après tout, peut être était-il quelque peu intimidant ? Il lui révéla être son innocence, mais…une innocence ne pouvait se matérialiser dans le corps d’un être comme une deuxième âme ! Quoi que…bien des choses peuvent se passer avec une innocence, souvent sans que l’on ne puisse prédire ce qu’il en est.

-Bien, pourquoi pas…mais dans ce cas, qu’elle est réellement le pouvoir de ton innocence ?

Le blondinet avait à peine eut le temps de poser cette question que la voix de Rei se fit entendre, communiquant avec son autre lui dénommé Andreita. Se montrer ? Il avait donc la faculté de se dédoubler ? Intéressé, Akira attendit, une main sur son menton avec un sourire peu commun. Il était curieux. Lorsque Rei dévoila sur son bras un espèce de tatouage flottant et qu’il le toucha, une lumière tellement éblouissante jaillit à tel point qu’ils ne purent regarder ce qu’il se produisait.

Un autre homme, des cheveux clairs, une peau qui l’était tout autant, cependant quelques signes qui laissaient croire qu’il était un Noah. Ses yeux étaient semblables à ceux de Rei, mais ses cheveux d’une tout autre couleur. Levant un sourcil par rapport au phénomène qui venait de ce produire, mais également au regard que les 3 hommes se lançaient, Akira parla enfin.

-Bien, je vois que tu es un Noah, à moins que je ne me trompe, mais j’en doute. Tu es donc dépourvu d’une réelle innocence Rei ?

Question sans vraiment d’importance puisque la puissance du Noah pouvait largement compenser avec celle de n’importe quel exorciste ou akuma. Marquant une pose, il prenait d’or et déjà ses repères vis-à-vis des réactions de ses interlocuteurs, voir celui qui était le moins timide et qui semblait être Andreita, et celui qui serait le plus attrayant, autrement dit Rei. Si un Noah l’avait choisi pour cohabiter dans son corps c’est qu’il y avait quelque chose de spécial chez ce garçon.

-Comment ce fait-il que tu sois dans le corps d’un autre, toi ? Dit-il en regardant d’un air amusé Andreita.

À vrai dire, c’était paradoxal vu qu’un Noah généralement méprise les exorcistes et qu’ils sont assez puissants pour les détruire. Andreita l’aurait fait depuis l’intérieur s’il l’avait voulu, mais non, il ne le peut pas. Est-il le plus faiblard ? Le plus rejeté de la famille ? Ou bien seulement un traitre ? Comme désigne le comte le 14eme. Par conséquent, cette histoire était à la fois tirée par les cheveux, mais également étrange puisqu’elle n’aurait jamais eu lieu d’être si les Noah ne l’avait pas permis. S’amusent-ils avec Rei afin de détruire les exorcistes de par les deux bâtisses qui en sont le commencement ?

Méfiant, mais pas totalement, Akira devait apprendre à faire confiance, voila un bon moyen que d’accorder son amitié et plus si affinité à un Noah et un exorciste, peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un moment de zenitude près de la cascade   Aujourd'hui à 22:15

Revenir en haut Aller en bas
 
Un moment de zenitude près de la cascade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Près d'une cascade dans la forêt... ~Entraînement Michiyo~
» Repos près de la cascade [Aurore Silverwood]
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» Julia de Lamerlay - Garde tes amis près de toi...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D.Gray-Man RPG :: RPG - Aile Asiatique :: Cascade-
Sauter vers: